navigation :

Bonjour à tous, je passe moins de temps sur internet... et je cesse donc l'activité de ce blog. 
Reste les archives.
Image Hosted by ImageShack.us Image Hosted by ImageShack.us Image Hosted by ImageShack.us

samedi 16 juin 2007

On se la pète ?

Une société dans laquelle on se la pète grave.
J'ai parfois à protester contre cette société qui est pleine d'ados de mon âge qui jouissent de la société de consommation sans se poser de questions.
J'ai un exemple concret à vous narrer :
moi et deux prétendues amies étions en train de manger, quand la télévision arriva dans notre conversation.
Il s'agissait probablement d'une série télé qui passait alors sur les « grandes chaînes ».
J'explique alors que pendant ma petite enfance, je n'avais pas la télé.
Pire, je raconte ensuite que mon foyer ne compte qu'une télé !
Pour mes deux mondialisées, c'est à peine croyable. Des télés chez elles, il y en a partout !
Je suis un homme paranormal, quelque bête vivant dans une grotte obscure.
Envie de renchérir, je leur rétorque que je trouve stupide de faire comme tout le monde, de suivre la masse des français idiots qui suivent la globalisation, qui consomment, qui suivent la 'norme' imposée par la société.
Un être semblable aux autres n'a pas d'identité propre, il n'est rien.
Je me plaît à le faire remarquer aux gens, et même si je les vexe, je les empêche toujours de dormir :
ceux-ci réflechissent à ce que je dis.
Mon amie, amour-propre touché, me répond que ce mode de vie lui convient parfaitement.
Je repète que c'est une société gatée par son idée de garanties dont les occidentaux pensent bénéficier. Pourquoi on vivrait dans le pétrole et le fric alors que 6 milliard d'hommes se les pèlent ?
Toujours est-il, et pardonnez-moi de l'expression, que mon amie me fait comprendre qu'elle m'emmerde.
C'est bien la le problème, « la maison brule et on regarde ailleurs ;) ». Défense de toucher à la société, même au lycée, défense de réflechir. On peut juste parler de sexualité, de séries télé et jouer
aux cartes.
Je suis contre ce modèle de société blasée. J'aime discuter de choses intéressantes, parler du fonctionnement même de notre monde.
Je pense que nos mulitnationales font en sorte de nous laisser des sujets de discussion, mais quels sujets stériles et immatures !
Les conversations de jeunes sont stoppés dans leur chemin menant à la reflexion intelligente par quelques spécimens qui n'ont pas compris qu'ils sont manipulés et qui croient que la planète peut continuer à supporter leur poids.
Si vous n'êtes pas convaincus de la pertinence de mon texte, pensez à vos sujets de discussions...
Ceux-ci ne résultent-ils pas de besoins futiles de consommateurs ?
Je ne veux pas dire que je suis un parfait esthète, ni quelque illuminé plus intelligent que les autres.
Je voudrais justement que nous puissions parler intelligement de sujets qui portent à la reflexion commune, et qui se terminent par une conclusion, une synthèse, qui nous aura permi d'avancer.
Cela est-il impossible ?
Si les personnes à qui s'adresse cette lettre s'obstinent à se comporter en personnes fermées et immatures, je serais tenté de poursuivre mes recherches. Des recherches sur cette société dont je vous parle, pour tenter de trouver pourquoi, à 16 ans, on n'est pas encore très lucide.
On me fait la tête ?
Tant pis, je suis fier de mes propos. Continuez avec TF1, c'est probablement moins genant que moi !

PS: je ne me considère pas en dehors de la société de consommation. Je suis aussi mouton que les autres. Peut-être plus « grande gueule », mais aussi mouton. Je vous écris en effet depuis un ordinateur, avec une musique stupide dans mon dos et suis dans une chambre reliée au réseau d'électricité publique (que je vous inciterai à quitter pour un fournisseur d'électricitée bio)


Reseau Freemen-Si vous constatez une faute d'orthographe, prévenez moi dans les commentaires, je vous remercie ! http://exeworld-ekolo.blogspot.com

6 commentaires:

Raksha a dit…

Bien que je partage ta façon de penser, je crois qu'il y a une manière de parler des choses graves aux gens : surtout ne jamais leur dire qu'ils sont des moutons ; bien que je le fasse souvent dans mon blog, dans ma vie de tout les jours je fais trés attention dans ma façon de parler..Tu auras de bien meilleur résultats sans heurté la sensibilité des gens..Parler de l'écologie en dédramatisant, avec humour, permet aux gens de mieux comprendre et d'agir.En plus cela t'éviteras de te retrouver seul, pas grave penses-tu ?? Pas sure, car c'est a travers de vrais échanges que chacun de nous grandit..Mais bon tout cela viendra avec l'âge..en attendant continue ton combat à fond sur le blog, en douceur dans ta vie..

Raksha a dit…

Au fait, j'ai mis un article "barre écolo" qui devrait beaucoup t'interessé..

exeworld a dit…

Merci, je prends en compte vos commentaires ! je vais essayer ! :)

exeworld a dit…

J'ai mis la barre écolo. En effet elle est intéressante !

tess a dit…

tro fort le texte!!!!
sa te représen te bien!
lol

Dilettante a dit…

Hélas il n'y a pas que chez les jeunes que les conversations sont inintéressantes !